IMG_8778.jpg

Franco-canadienne, vit et travaille à Montréal.

Études : École régionale des beaux-arts de Rennes, Académie royale des beaux-arts de Bruxelles.

L’œuvre interroge les contours pleins du vide qui l’habite. Réalité effacée empreinte d’espaces d’un réel surgissant, expression du jaillissement d’un vocabulaire visuel de l’innommable.
Horizontalité, verticalité, accumulation, effacement sont autant d’oppositions qui se soutiennent dans l’espace de la toile.

Il n’y a pas d’images précises ni d’esquisses préparatoires, c’est une mémoire palimpseste, un chevauchement palpable de la fragilité du monde.

L’œuvre appelle à la contemplation; elle rend visiblement présents les lieux de l’invisible, amène l’écoute du bruissement du langage pictural et des chutes qui nous vacillent.

‘’Essence et existence, imaginaire et réel, visible et invisible, la peinture brouille toutes nos catégories en déployant son univers onirique d’essences charnelles, de ressemblances efficaces, de significations muettes.’’

Maurice Merleau-Ponty, L’œil et l’esprit, Paris, Gallimard.